Je me suis échappé de Paris jeudi et vendredi, juste le temps de s’aérer un peu les bronches et la tête, en prenant un gros bol d’air froid sur les mornes routes de Seine-et-Marne et en papillonnant avec images et mots dans le grenier à merveilles de Vincent Perrottet. Celui-ci et sa douce Sido m’ont accueilli pour une amicale visite, à Saron-sur-Aube.
Les quelques 130km qui nous séparent ont été l’occasion d’une randonnée en vélo, en partant par le canal de l’Ourcq jusqu'au bout de sa voie cyclable pour rejoindre Meaux, Coulommiers, la Ferté-Gaucher et finalement devoir abandonner, la nuit commençant à tomber et le froid m’ayant épuisé, à Bethon – à 13km de mon arrivée.



Ce passage dans l’Aube était un vrai régal, entre un déballage d’affiches en provenance du sérigraphe strasbourgeois Lézard graphique, la fouille d’archives à la recherche de journaux en bichromie ou encore d’anciens travaux graphiques de Thomas Hirschhorn. Je vous montre quelques unes de ces très belles choses très prochainement! Un grand merci à Vincent et Sido pour cette riche journée.