À cet épais dossier s’ajoutent «hors séquence» deux portfolios photo, un article sur les semences de blé à l’heure de la standardisation agricole, un autre sur d’étonnants cambriolages à l’OM (!), un dernier sur le flamenco militant des FLO6x8.



Si je vous en cause tant, ce n’est pas seulement pour l’avoir lu, c’est — vous le saviez déjà — que nous avons concocté la maquette de ce numéro.
En reprenant des éléments de la précédente maquette, créée et réalisée par Julien Ques, nous avons conçu une mise en forme rigoureuse, cherchant à optimiser le confort de lecture au maximum en trouvant un équilibre entre une simplicité graphique traversant le numéro — loin des exubérances d’Article11! — et du rythme, car il en faut pour animer une suite de plus de 130 pages et garder alerte le lecteur! Gros boulots et chouette expérience pour nous qui aimons le sport et pas trop le nucléaire (naturellement).



Le format, la bichromie noir et rouge, la typo de labeur Utopia (R. Slimbach) et l’usage classique de l’illustration ont été repris, le papier non couché économique a été légèrement grisé à l’impression pour ne pas piquer vos petits yeux, deux trois fontes maison mises à contribution (le Rue Bruat, le Jacques Cœur et, spécialement dessinée pour l’occasion, une scripte, le Plogoff). Parmi les contributeurs image citons Gala Vanson, Stéphane Solida, Damien Roudeau, Benoît Guillaume, Vanessa Chambard ou Antoine Durand. Jérémy Boulard le Fur fait des incursions remarquées. Titraille dansante, solides blocs justifiés, bonnes marges, notes baladeuses. Encadrés rouges comme petite dédicace à Julie Rousset et à sa super maquette pour L’Impossible. Bon mais il s’agit surtout de le lire!



Pour les Montreuillois, the place to buy c’est évidemment le café-librairie (associatif) Michèle Firk, 9 rue François Debergue (La Parole Errante), où avec un peu de chance vous pourrez croiser et papoter avec l’un-e des auteur-e-s de la revue. Si j’étais plus prompt à faire de la publicité je vous aurez bien conviés à la présentation/discussion que Michèle Firk a organisé pour la sortie, mais c’était vendredi dernier.