Pas facile de présenter ce doc, il m’a mis franchement mis les boules — autant qu’il m'a permis d’y voir plus clair sur les questions que soulève le droit à l’avortement.
Ce film américain, sorti en 2006, retrace la montée en puissance et en violence des anti-avortement (notez la subtilité linguistique, aux États-Unis on les appellent “pro-life”), qui sont pour la plupart des intégristes chrétiens bien blancs. Les actions de pression sont très fortes : très nombreuses manifestations devant les cliniques pratiquant l’IVG (occupations également), matraquage dès le plus jeune âge, menaces sur les médecins et les militants “pro-choice”, plusieurs médecins ont même été assassinés par des fanatiques. Tout cela «réussit», depuis les années 1980 le nombre de médecins pratiquant l’avortement baisse, l’apprentissage de l’avortement dans les écoles de médecine faiblit aussi, et des cliniques dédiées à l’IVG ferment (situation qui rappelle ce qui se passe en France). En face, il reste bien sûr toutes ces femmes pour qui ce n’est pas un choix «léger» mais bien plutôt une nécessité cruciale, des militant-e-s qui continuent la lutte pour préserver ce droit fondamental, et des intellectuel-le-s éclairant-e-s.



Pour l'anecdote, l’habillage typo a été réalisée par Jonathan Barnbrook. On croise aussi Noam Chomsky.