La particularité de leurs interventions réside dans une approche plutôt traditionnelle de la fresque italienne, peu répandue dans nos environnements urbains et qu'ils revisitent au gré des rencontres, des commandes, des contextes entre héritage d'un savoir-faire et recherche d'une écriture aux emprunts typographiques classiques et de dessins plus abstraits. Je vous laisse jeter un œil sur quelques unes de leurs productions, et découvrir la suite ici, sur le site consacré à leur diplôme.




Cette année nous avons acquis un savoir-faire:
La fresque, de l’italien «a fresco» qui signifie
«à frais» est une technique de peinture
murale. Sa réalisation s’opère sur un enduit
issu de matériaux naturels: le sable, l’eau,
la chaux. Sa particularité est la peinture se fait
avant que l’enduit ne soit sec, pour permettre
aux pigments de pénétrer dans la matière,
de ce fait les couleurs durent plus longtemps
que sur un autre type de peinture. Nous
développons ce savoir-faire dans un travail
de commande et dans l’espace public.