Après avoir laissé passer un méchant orage matinal, j’ai pu partir de Marseille vendredi midi (le 19) sur le vélo. Dimanche soir (le 28), si tout roule comme prévu, je serai à Brest pour les trois jours de pow-wow Formes Vives!



Entre temps, j’ai pu déjeuner chez mes grands-parents vendredi, retrouver mon père et mon frère à Eyguières vendredi soir ; samedi matin on m’a déposé en voiture jusqu’en Avignon, puis j’ai pris le train jusqu'à Valence, avant de remonter sur le vélo direction Die en passant par Vaunaveys (près de Crest) pour visiter Tom et sa petite famille, et enfin arriver au monastère de Sainte-Croix pour le mariage de Cécile et Vincent et une prestation de DJ (mes vêtements de mariage, matériel de DJ et de camping avaient pris la voiture) ; dimanche après-midi on m’a gentiment déposé à Lyon d’où j’ai pu travailler lundi, mais aussi passer du temps avec Amélie, Denis, Pauline et Kader, et visiter l’expo de Tom ; hier, mardi, j’ai pris un Intercités jusqu’à Tours, où j’ai repris le vélo jusqu'à Saumur, de là un train jusqu’à Angers chez les parents de Geoffroy ; ce matin, à nouveau sur le vélo pour poursuivre la route de la vallée de la Loire jusqu’à Nantes où Geoffroy m’attendait chez lui. Et il y a pas mal de chances que je finisse la semaine à vélo aussi, pour rallier Brest en passant par Vannes et Quimper.



Pour les nerds de la rando vélo, voilà mon équipement pour ces trois mois d’automne…



Au départ, je comptais 8,5kg à l’avant (répartis dans les deux sacoches) et 5,6kg derrière la selle (sacoches incluses). Mon vélo (Cyfac Albatros) pèse, avec son porte-bagage, un peu plus de 10kg. Au total, avec de l'eau dans les gourdes, on arrive à peu près à 26~27kg.

• Sacoches et supports : 2 sacoches Ortlieb étanches (~25l x 2) sur porte-bagage avant Topeak + sacoche de selle Carradice Camper (24l) sur support Carradice SQR.
• Vêtements de cyclisme : casque, casquette été, casquette hiver mérinos, 2 maillots manches courtes, 2 sous-maillots manches longues (dont 1 en mérinos), veste de cyclisme hiver Vaude (polaire et coupe-vent), veste gore-tex légère (pour les petites pluies), poncho fluo Carradice (pour les grosses pluies), paire de mitaines, paire de gants mi-saison, paire de gants polaire, cuissard d'été, cuissard d'hiver, 1 paire de chaussettes été, 2 paires de chaussettes hiver, chaussures spd VTT.
• Matériel vélo : 2 gourdes, multi-outils BBB léger, clé fourche 8/10, kit réparation, chambre à air de rechange, mini-pompe Topeak Race Rocket HP, petit antivol BBB léger, phare arrière à pile, phare avant à led de puissance avec batterie et chargeur, barres céréales, cordelettes, élastiques, ruban adhésif d'électricien.
• Vêtements : 3 marcels, 2 chemises, pull laine, polaire sans manches polartec, pantalon jean léger, bermuda, ceinture coton, quelques caleçons, 3 paires de chaussettes «normales», 1 paire de grosses chaussettes hautes en laine, chaussures Merell barefoot (400g).
• Pour bosser : carnet A5 léger, trousse (avec crayon, gomme, feutre, ciseaux, stylo Bic, clé USB), macbook pro rétina (1,7kg) + enveloppe à bulle en guise de housse + chargeur, adaptateur VGA, disque dur externe WD Slim, appareil photo Lumix DMC-LX3 + chargeur.
• Divers : téléphone Samsung B2100 + chargeur + kit main libre (le micro de ce téléphone est une vraie merde), petit carnet pour infos pratiques, cartes régionales Michelin, Opinel n°9, porte-monnaie, lunettes de soleil + étui, trousse de toilette (avec brosse à dent, dentifrice à moitié vide, petit savon de Marseille, petit flacon d'huile de massage Flexarome pour articulations, peigne, aspirines), serviette de toilette compacte MSR, sac de couchage en soie, lampe frontale Petzl Tikka plus 2 (merci Pierre!), piles de rechange, papier toilette, sacs plastiques.
• Les choses que je n'ai pas pris : tente, duvet et matelas de camp (je dormirai toujours chez des copains, le sac à viande suffit), des tongues (plutôt marcher pieds nus), compteur (je roule sans), huile lubrifiante pour chaîne (pas difficile à trouver sur la route), porte-bagage arrière (inutile, j'ai encore de la place dans mes sacoches pour d’éventuels ajouts en cours de route), gardes-boue (ça passe pas sur mon cadre avec mes pneus en 32), rasoir (c'est le retour de la barbe), housse d'appareil photo (un caleçon propre fait l'affaire), housse d’ordinateur (remplacé par une enveloppe à bulle), kit de survie (pas la peine de tomber)…
• Matériel que je vais récupérer en cours de route (expédié par La Poste) : paire de gants hiver, couvre-chaussures gore-tex, pantalon de rechange, chemise en laine, grosse polaire polartec. Je compte aussi acheter un antivol mini U Abus une fois à Paris (et je suis parti avec des axes de roues antivols).
• Matériel que je vais m’expédier à la maison en cours de route : cuissard, chaussettes et casquette d'été, bermuda, mitaines, gants polaire.
• Bonus : dans un joli carton, expédié par La Poste ou transporté par des copains, j’ai ma mixette Vestax et mon casque de DJ qui me suivent!


Croisé sur la route en partant de Marseille, un Italien parti de chez lui pour rejoindre le Sénégal en passant par la France et l'Espagne, en fixie et sac à dos! Une autre école!