La Petite Ceinture est une longue voie ferrée qui fait le tour de Paris intramuros, 32km de long, dont les travaux se sont étalés entre 1852 et 1869. Avec le développement du métro et de l’autobus, l'affluence chute et en 1934 la ligne est fermée aux voyageurs. Des tronçons de la ligne sont alors progressivement fermés, suivant la baisse du transport de marchandise. En 1993, l'exploitation de la Petite Ceinture est stoppée sur les sections sud et est (il y a alors encore un peu de trafic au nord).
Depuis tout ce temps, une nature sauvage a repris un peu ses droits, et quelques riverains y ont leurs habitudes malgré l’interdiction d’accès. On s’y sent déconnecté de la ville, de son agitation, comme dans des coulisses. Un «Éden», un «Bois Dormant», un bout de «Far West»…
La Mairie de Paris et la SNCF ont trouvé un accord en 2006 pour engager une ouverture au public. Ouvrir oui mais comment?
C’est là que nous intervenons, mêlant l’échange avec les habitants avec un travail de petites expérimentations concrètes, le tout s’achevant par le rendu d’une étude à la Mairie de Paris. Une seconde équipe interviendra à partir de l’année prochaine sur la réalisation d’aménagements pérennes.



Dans l'idée de faire de notre container une véritable «Station Désir», les Sapros nous ont lancé sur la création d’une enseigne pour composer des messages interchangeables. Nous avons créé un alphabet facile à réaliser à cette échelle, inspiré du ABC con fantasia de Bruno Munari. En deux jours, à trois-quatre personnes, un jeu complet de lettres amovibles étaient fabriquées, prêtes à se glisser sur la robuste structure montée par les Saprophytes sur le toit du container.



Samedi nous nous sommes bien amusés, proposant aux personnes de passage de laisser leur propre message, en parallèle des petits ateliers proposés (portrait chinois, BD, cartographie du quartier).



Un grand merci à Naïma Pollet et Marine Rainjonneau pour leur aide et leur enthousiasme pendant ces cinq jours! Merci aussi au soleil qui nous a offert une chouette semaine de travail en plein air.
Les petits chantiers et autres temps conviviaux du côté de cette Station Désir reprennent prochainement : du 25 au 27 septembre, du 10 au 13 octobre, du 27 au 29 octobre et un temps festif pour finir, le 5 novembre. Pour être tenu-e informé-e de nos venues et des actions que nous allons mené : petiteceinture@les-saprophytes.org